jeudi 25 novembre 2010

Lisez deux fois plus vite grâce à cette technique simple

Savez-vous qu'il est possible de lire deux fois plus vite tout en assimilant autant d'informations ? Le secret : quelques principes de bases faciles à mettre en œuvre, un peu d'entraînement, de la concentration et surtout accepter de changer vos habitudes.

Premier principe : préparer la lecture. Lorsque vous lisez un document, le contenu du texte est bien souvent accompagné d'un titre, d'images, de sous-titres, de mots soulignés en gras, d'une table des matières, d'un plan, etc. Servez-vous de ces éléments en repérant les idées clés pour préparer votre lecture du texte lui-même. Votre cerveau sera plus rapide s'il sait ce qu'il va lire.

Deuxième principe : éviter la résonance mentale. Beaucoup d'entre nous, lorsqu'ils lisent, prononcent les mots dans leur tête. C'est une habitude bien souvent fixée depuis l'époque où ils ont appris à lire, mais qui ralentit leur rythme de lecture tout en n'améliorant pas la compréhension du sens du texte. Donc laissez de côté cette mauvaise habitude et vous gagnerez déjà en vitesse de lecture.

Troisième principe : accepter de ne pas tout comprendre. En augmentant votre vitesse de lecture, vous aurez peut-être l'impression que votre cerveau ne suit pas le rythme, que vous passez à côté du sens des mots. C'est faux. En réalité, votre cerveau fonctionne à plein régime et vous vous rendrez vite compte que vous aurez saisi les idées essentielles du texte.

Quatrième principe : utiliser votre vision périphérique. Lorsque vous lisez, vous n'êtes pas obligé(e) de fixer tous les mots. En effet, les mots qui sont dans votre vision périphérique (c'est à dire éloignés du centre de votre champ de vision) sont également analysés par le cerveau. Au fur et à mesure que vous vous familiarisez à la lecture rapide, gagnez du temps en fixant le moins de mots possibles. Autrement dit, essayez de sauter de plus en plus de mots.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire