vendredi 3 juillet 2015

Est-ce que les zombies ça existe ?


Une invasion zombie due à un virus mutant est-elle possible ? Pas vraiment. Pourtant, les zombies pourraient bel et bien exister.

Le 27 juin 2015, à Grenoble, c'était le jour de la zombie walk. Ce qui m'amène tout naturellement à creuser un sujet qui, j'en suis persuadé, vous chatouille le cortex : est-ce que les zombies existent vraiment ?

Le 26 mai 2012, à Miami, un homme de 31 ans s'est attaqué à un SDF en lui dévorant le visage sous les yeux des passants. Un témoin raconte que l'homme était littéralement en train de le déchirer en morceaux avec ses dents.
Lorsqu'un officier de police lui a ordonné d'arrêter, l'homme s'est retourné vers lui, un morceau de chair pendant de sa bouche, et s'est contenté de grogner avant de se remettre à mastiquer sa victime.
La police a finalement dû faire feu pour l'arrêter, mais l'agresseur semblait ignorer la douleur et continuait de lacérer sa victime. Plusieurs balles ont été nécessaires pour l'abattre.

Plus tard, il a été découvert que ce zombie cannibale était en réalité sous l'influence d'une drogue dérivée du LSD. Il ne s'agissait donc pas des prémices d'une épidémie zombie due à un virus mutant.

Ce genre d'épidémie a été envisagée dans un documentaire diffusé sur la chaîne National Geographic intitulé La vérité sur les zombies. Pour qu'une invasion zombie se produise, il faudrait qu'un virus tel que la rage mute au contact d'un autre virus comme celui de la grippe. Mais même si cela se produisait, le résultat serait quand-même très loin de ressembler à ce qu'on peut voir au cinéma.

Une invasion de zombies telle qu'on l'imagine est totalement impossible. Et ça tombe bien parce que ce n'est pas de ça dont je veux parler.
 

L'ethnopsychiatrie

A la jonction de l'anthropologie et de la psychologie clinique, on trouve un domaine de recherche qu'on appelle l'ethnopsychiatrie.
Cette discipline part du principe que les "maladies mentales" ne sont pas universelles et qu'elles varient d'une culture à l'autre et d'une époque à l'autre.
En effet, il existe tout un tas de troubles psychiques qui n'existent pas dans notre culture occidentale. Par exemple, en Asie il existe un syndrome qu'on appelle le koro. Les hommes qui souffrent du koro éprouvent une peur panique parce qu'ils sont convaincus que leur pénis est en train de se rétracter dans leur abdomen et de disparaître.
 
Le zombie pourrait être envisagé comme un autre exemple de ces troubles psychiques qui n'existent pas dans nos contrées.

Les origines du zombie

Le zombie trouve ses origines dans la culture haïtienne et plus précisément dans la religion vaudou.
Dans cette religion, il existe une croyance selon laquelle les sorciers peuvent transformer les gens en zombie en leur faisant ingérer un poison préparé à base de poisson globe. Ce poison ferait d'abord mourir la personne. Puis, une fois le cadavre enterré, le sorcier viendrait le réveiller. Le corps sans âme, le zombie, dépouillé de volonté ou de conscience, deviendrait alors l'esclave du sorcier.

Présenté comme ça, ça a l'air incroyable. Mais le truc, c'est que contrairement aux croyances religieuses habituelles, genre Jésus qui marche sur l'eau, il est possible de croiser de tels zombies à Haïti. En fait, il y aurait environ 1 000 nouveaux cas de zombification par an à Haïti. Des gens au regard vague, aux mouvements lents et maladroits, qui semblent errer sans but dans les rues et qui n'arrivent plus à parler.
Mais ces zombies là ne sont pas dangereux. Les haïtiens ont plus peur d'être transformés en zombie que d'en croiser un.

En 1997, deux chercheurs - Roland Littlewood et Chavannes Douyon - se sont penchés sur le sujet et ont notamment étudié trois cas de zombies. Pour ces chercheurs, ça ne fait aucun doute : les zombies d'Haïti souffrent en réalité de troubles psychiatriques ou neurologiques.
 

Conclusion

Revenons-en à la question de départ : est-ce que les zombies existent ? Désolé de vous décevoir, je sais que vous en rêviez tous mais une invasion zombie due à un virus mutant est impossible. En même temps l'être humain n'a pas besoin de se transformer en zombie pour se comporter avec barbarie. :/

Par contre, si on parle des zombies originels de la religion vaudou, alors oui ça existe. Mais rien à voir avec la magie, il s'agit plutôt d'une forme de trouble mental.

Sources

photo : Gianluca Ramalho Misiti – Zombie Walk 2012 - SP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire