jeudi 16 décembre 2010

La mémoire humaine fonctionne-t-elle comme celle d'un ordinateur ?

En ce qui concerne le fonctionnement de la mémoire humaine, le commun des mortels pense souvent que le cerveau fonctionne comme un disque dur. C'est à dire qu'il aurait une capacité de stockage limitée et qu'il faudrait donc éviter de l'encombrer de souvenirs inutiles.

En réalité, le cerveau n'a rien à voir avec un disque dur. Les neurones ne fonctionnent pas du tout comme des octets informatiques. En effet, les neurones ne stockent pas l'information, ils ne font que la transmettre. Ce sont les connexions entre les neurones qui déterminent la mémoire.

Et comme le nombre de connexions neuronales possible de chaque cerveau est supérieur au nombre d'atomes qui constituent notre univers, le cerveau n'a pas de limitation de mémoire que l'on pourrait saturer. La seule limite à sa capacité de mémorisation est l'énergie, le temps et l'attention que nous investissons dans l'apprentissage de nouvelles connaissances.

Par contre, inconvénient majeur, la mémoire du cerveau peut "s'éteindre" avec le temps. En effet, si on n'utilise pas nos connexions neuronales, elles s'affaiblissent avec le temps.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire