mardi 28 mai 2013

Pourquoi les hommes aussi simulent l'orgasme ?

Oui je l’avoue. Aujourd'hui j'ai choisi la facilité en rédigeant un article sur le sexe pour amener des lecteurs sur mon blog. Il faut dire que ça fait un petit moment que je n'ai pas publié. Alors j'ai fait ce que j'ai pu pour vous offrir un article qui compensera ces longs mois d'attente interminable, à espérer qu'enfin un jour je publie à nouveau. OK j'en fais un peu trop alors entrons dans le vif du sujet.

18% à 22% des hommes auraient déjà simulé un orgasme. photo par Manuel Ribadulla Rodríguez


Ce n'est pas nouveau. Beaucoup de femmes simulent l'orgasme. Difficile d'avoir un chiffre exact car ce n'est pas le genre de chose qu'on crie sur tous les toits, mais selon les sources, 50% à 74% d'entre elles auraient déjà fait semblant. De leur côté, les hommes ne sont que 18% à 22%.

Il faut dire qu'en matière d'orgasme authentique, il y a une grande différence entre les hommes et les femmes sur le sujet. Selon le psychiatre et thérapeute de couple Philippe Brenot, 90% des hommes ont un orgasme à chaque rapport sexuel, contre 16% seulement des femmes. De plus, 5% d'entre elles n'auraient même jamais eu d'orgasme.

Le sujet des femmes qui simulent semble beaucoup perturber les hommes. Si c'est votre cas, sachez qu'en parcourant le web, vous trouverez tout un tas d'articles pour reconnaître une femme qui simule. Vous aurez ainsi les moyens de vous rassurer (ou pas).

Et si jamais vous vous rendez compte que c'est le cas, vous trouverez tout un tas d'autres conseils (pas toujours gratuits) pour donner à votre partenaire d'authentiques orgasmes (appellation d'origine contrôlée). L'idée, c'est qu'en vous débrouillant mieux au lit, elle n'aura plus besoin de les simuler.
Voilà un raccourci un peu rapide. A mon sens, si vous avez un doute il serait plus productif d'en parler à votre partenaire, même si je sais bien que ce n'est pas facile. Mais là n'est pas le sujet.

Pourquoi simuler l'orgasme ?

photo par j_purdam
Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les femmes simulent :
Mais de notre côté à nous, les hommes ? Déjà qu'on est pas très fins en général, alors dès qu'il s'agit de sexe, on pourrait s'attendre à moins de complexité. Finalement, l'idée qu'un homme simule paraît un peu bizarre. Et pourtant... Alors, qu'est-ce qui peut bien pousser un homme à simuler l'orgasme ?

Parce que d'une part ils ont tout un tas d'idées préconçues sur le sexe, et que d'autre part ils se mettent la pression.
D'abord, ils croient qu'un "bon" rapport sexuel implique forcément un orgasme, qu'il doit durer longtemps et qu'il doit suivre certaines étapes bien codifiées (du type préliminaires, position 1, position 2, position 3, orgasme). Et en plus, ils ont peur de ne pas être à la hauteur des attentes de leur partenaire.

S'imposer à soi-même de fausses obligations, des idées bien arrêtées sur ce qu'est un "bon" rapport sexuel, imaginer ce que risque de penser son/sa partenaire, se focaliser sur soi et ses propres performances ? Tout un tas de processus de raisonnements qui indiquent une tendance au perfectionnisme.

Mais le bon côté des choses, c'est que ce comportement est le signe que l'homme se soucie plus de sa partenaire que de lui-même.

Comment font-ils ?

photo par Joshua Lake
"Les hommes ne simulent jamais l'orgasme : aucun homme ne chercherait à faire cette tête-là volontairement." Allan Pease

Mais finalement, le plus grand mystère dans cette histoire, c'est le comment. Comment les hommes font-ils pour simuler ? Pour une femme, c'est plus simple. Quelques gémissements théâtraux bien placés font l'affaire. Surtout avec un nouveau partenaire.
Mais un homme ne peut pas se contenter de mimer quelques halètements accompagnés d'une grimace approximative.

Et bien d'une part, sachez que le lien entre orgasme masculin et éjaculation n'est pas si ténu que ce qu'on croit. En effet, il est tout à fait possible pour un homme d'avoir une éjaculation sans véritable orgasme, ou bien d'avoir un orgasme sans éjaculation. Même si ce dernier cas se produit rarement naturellement et vient le plus souvent de l'application d'une technique qui demande quelques efforts à maîtriser.

Et d'autre part, et bien la simulation du côté des hommes, ça ne prend pas. En effet, selon l'enquête UK Medix, seulement un tiers de leurs partenaires se laisserait berner.

Pour finir, je vous offre en bonus une vidéo des championnats du monde de air sex. Comme le air guitar, il s'agit là de jouer en se passant d'instrument (oui celle-là elle était facile). En résumé, le summum de la simulation.


A propos de trucs qui font plaisir, si cet article vous a plu abonnez-vous à ma newsletter en inscrivant votre adresse e-mail dans le formulaire ci-dessous :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire