vendredi 26 juin 2015

Les hommes ont-ils vraiment un meilleur sens de l'orientation ?



Dans ma dernière vidéo j'avais promis de vous expliquer comment on se débarrasse de la déprime et de la dépression, mais le mois de juin est le mois des animations liées aux zombies et je viens tout juste de participer à l'événement Zomb'in the dark de Lyon au parc Lacroix-Laval : une course d'orientation qui (1) se passe la nuit et où (2)on est poursuivis par des zombies.
 
Pour s'en sortir vivants, il fallait courir vite. Mais il fallait aussi savoir s'orienter. Je me suis dit que c'était l'occasion de tester si l'idée selon laquelle les hommes ont un meilleur sens de l'orientation que les femmes était juste ou non.
 
Même si les cerveaux des hommes et des femmes sont globalement identiques, il existe quand-même de légères différences. Par exemple, le cerveau des hommes comporte en moyenne 16% de neurones en plus que celui des femmes.
Alors bien évidemment, ça ne veut pas dire que les hommes sont plus intelligents. On sait tous à quoi ils servent ces neurones en plus...
 
Au niveau psychologique, de nombreuses recherches montrent que les femmes et les hommes ont chacun leurs points forts. 
Les femmes :
  • ont un bien meilleur sens de l'observation.
  • elles sont aussi bien meilleures en ce qui concerne la mémorisation de listes de mots.
  • Elles sont également meilleures au niveau de la motricité fine, c'est à dire pour effectuer des mouvements qui nécessitent de la précision.
  • Enfin, elles sont aussi meilleures en calcul mental.
En revanche, les hommes sont meilleurs pour : 
  • lancer des projectiles avec précision, ou encore pour les intercepter.
  • Ils sont meilleurs en raisonnement mathématique.
  • Et ils sont meilleurs pour tout ce qui concerne la perception et le raisonnement dans l'espace.
Si l'on se base sur ces résultats, il est logique de supposer que les hommes ont un meilleur sens de l'orientation que les femmes. Mais les différentes recherches menées sur le sujet montrent des résultats contradictoires. Certaines suggèrent que les hommes ont en effet un meilleur sens de l'orientation.
Mais une recherche menée en situation réelle - c'est à dire une situation où les hommes et femmes sujets de l'expérience devaient réellement trouver leur chemin - par Bosco et ses collègues (2004) ne relève pas de différence en termes d'efficacité. Par contre, cette étude montre que les femmes et les hommes n'utilisent pas les mêmes stratégies pour s'orienter. En même temps, il est assez logique de supposer que chaque sexe, pour s'orienter, s'appuie sur ses propres points forts. Les hommes sur leur perception de l'espace, et les femmes sur leur capacité à observer et à mémoriser les détails.

Mais qu'est-ce qui explique cette différence ? Tout dépend du niveau d'analyse.
 
Chase Elliott Clark – Binoculars V

Les raisons biologiques

Si on s'intéresse au niveau hormonal, le sens de l'orientation est directement lié au niveau de testostérone.
Par exemple, une recherche menée par Hausmann et ses collègues montre que les femmes n'ont pas toujours le même sens de l'orientation. Les femmes ont un meilleur sens de l'orientation au moment de leur cycle où elles ont le plus de testostérone. Et au contraire quand elles ont le moins de testostérone c'est là que leur sens de l'orientation est le moins bon.

Certaines recherches suggèrent aussi que si l'homme a un meilleur sens de l'orientation c'est parce qu'il se repose plus sur son hémisphère droit que la femme qui, elle, utilise plus facilement ses deux hémisphères.
 

Les raisons évolutionnistes

Après, il y a un autre niveau d'explication qui est évolutionniste. Si l'homme a un sens de l’orientation plus développé que la femme ce serait à cause du mode de vie de nos ancêtres hommes des cavernes. 

L'homme, qui chassait, avait besoin de voir loin, de s'orienter, de calculer des trajectoires. Tandis que la femme n'avait pas besoin de développer ces aptitudes. Ce serait pour cette raison qu'il y aurait tant de différences entre les deux sexes au niveau du sens de l'orientation.

Mais bon, je répète ce que j'ai dit tout à l'heure : comme le suggèrait l'étude de Bosco les femmes n'ont pas forcément un sens de l'orientation moins développé que les hommes. C'est plutôt qu'elles utilisent des stratégies différentes pour s'orienter.

Et puis bon, si on compare le sens de l'orientation de l'homme même au plus nul des oiseaux migrateurs on verra que ce dernier l'écrase à plate couture. Donc y'a pas de quoi se vanter.
 

Sources


Aucun commentaire:

Publier un commentaire